Freitag, 9. März 2018

mon pays ce n'est pas un pays c'est l'hiver


Wir hatten die, sogenannte, Semaine de rélache, d.h. die Kids sind "eine Woche freigestellt", eine Woche Ferien halt.



Und da unsere Freunde und Nachbarn diese Woche in Baie Saint Paul, in der Nähe es Skigebiets "Le Massif" verbrachten und wir da übernachten konnten, waren wir nochmal skifahren. 

Der erste Tag war gar nicht Schlecht - leider bedeckt, aber wenig Leute, guter Schnee. Optimal.



Gestern war es dann die Hölle. Blizzard. Unglaublicher Wind. Weltuntergang. Man beachte den Namen der Abfahrt: Émile Gagné. Fehlt Heisinger, ok, aber trotzdem witzig.


Am "Morgen danach" habe ich mich durch die Schneemassen gekämpft. Alle Nachbarn hatten "Snowblowers", also Schneefräßen. Ich kapiere auch warum .....

mon pays ce n'est pas un pays c'est l'hiver - meine Land ist kein Land, es ist der Winter (frei übersetzt) - der Text von Gilles Vigneault, einem der bekanntesten Dichter Québecs.

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon jardin ce n'est pas un jardin, c'est la plaine
Mon chemin ce n'est pas un chemin, c'est la neige
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver

Dans la blanche cérémonie
Où la neige au vent se marie
Dans ce pays de poudrerie
Mon père a fait bâtir maison
Et je m'en vais être fidèle
À sa manière, à son modèle
La chambre d'amis sera telle
Qu'on viendra des autres saisons
Pour se bâtir à côté d'elle

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon refrain ce n'est pas un refrain, c'est rafale
Ma maison ce n'est pas ma maison, c'est froidure
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver

De mon grand pays solitaire
Je crie avant que de me taire
À tous les hommes de la terre
Ma maison c'est votre maison
Entre mes quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
À préparer le feu, la place
Pour les humains de l'horizon
Et les humains sont de ma race

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon jardin ce n'est pas un jardin, c'est la plaine
Mon chemin ce n'est pas un chemin, c'est la neige
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'envers
D'un pays qui n'était ni pays ni patrie
Ma chanson ce n'est pas une chanson, c'est ma vie
C'est pour toi que je veux posséder mes hivers